La colocation seniors en France et en Europe

A l’origine, le concept de partage d’appartements entre aînés vient du nord de l’Europe : Benelux, Suisse ou encore Suède. En fonction de pays, les concepts varient.

• En Allemagne, près de 200 000 retraités vivent en colocation. Le plus généralement, ils emménagent dans des logements rénovés qui sont gérés par une agence privée. Ces colocations regroupent 4 à 8 personnes.
• En Belgique, l’antenne Andromède est une expérimentation qui existe depuis une vingtaine d’années. Elle est gérée par l’équivalent du CCAS. Le projet couvre 6 appartements occupés par 5 résidents.
• Au Royaume-Uni a été créé le concept Abbeyfield au milieu du XXème siècle. Il s’agit là d’une formule de vie communautaire, ppuvant aller d’un logement à un immeuble. Aujourd’hui, près de 10 000 personnes dans le monde ont adopté ce mode de vie.
• En Suisse, Pro Senectute, acteur du service à la personne, expérimente des colocations dans des immeubles coopératifs. Elles sont occupés généralement par 5 personnes retraitées.

En France, encore peu d’expérimentation ont été menées. Elles relèvent soit d’initiatives de personnes retraitées ou de structures privées comme publiques, mais elles ont tendances à se multiplier.
• L’association Cocon 3S (cocon3s.fr)
• Le CCAS de Caen
En plus de ces expériences, des facilitateurs favorisent les initiatives personnelles comme coloc-senior.fr appartager.com …