Premier logement témoin dédié à la colocation des 55 ans et plus à Nancy

Un toit partagé ouvre les portes d’un appartement de type F3 de 65m² avec terrasse et jardin de 180 m², situé au 10 rue Thiery Alix à Nancy.

Cet appartement confortable peut accueillir 2 personnes (2 chambres / 1 grand salon / 1 salle de bain / 1 cuisine).

Ce premier logement témoin, meublé et décoré par Fly Gondreville, est ouvert aux visites, sur rendez-vous, jusqu'au 29 août 2016.

Quelles sont les conditions d'entrée ?

Avoir plus de 55 ans, être valide, être proche de la retraite ou retraité.

Combien ?

Pour un loyer partagé de 295 € par personne.

La colocation entre seniors, une solution d'avenir ?

1 personne sur 2 de plus de 55 ans a une attitude favorable à la colocation entre seniors et 1 personne sur 7 de plus de 55 ans se dit prête à franchir le pas de la colocation entre seniors.

Quel est le rôle d'Un toit partagé ?

Nous avons à cœur d’aider les seniors à préparer leur futur. Notre rôle est de sécuriser la colocation entre seniors afin que la cohabitation se passe au mieux, mais aussi que chacun s’épanouisse dans son habitat et dans son environnement.

Pourquoi mettre en place une colocation entre seniors ?

A notre époque, la solitude et la situation économique des seniors vivant seuls n'est pas toujours simple.
L'augmentation de l’espérance de vie et les mutations socio-économiques posent plusieurs problèmes : l'angoisse de se retrouver seul(e) et de faire face aux dépenses liées au logement souvent élevées.

Face à des retraites de bases de plus en plus faibles et à un pouvoir d’achat en berne, la mutualisation du budget logement est une solution (le budget logement est le premier poste de dépense des personnes retraitées).

La colocation entre seniors permet de prévenir la solitude, l’isolement et donc de permettre aux colocataires de rester autonome plus longtemps !  Les dernières études réalisées en France comme en Europe, démontrent que vivre seul(e) a des impacts négatifs sur l’autonomie (Diminution de l’espérance de vie, favorise les maladies cardio-vasculaires, accélération de la perte d’autonomie, etc.).